La région intime est fragile et sujette aux infections. Aussi, adopter une bonne hygiène au quotidien est indispensable. Le Dr S. AKPO nous donne quelques conseils pour garder nos parties intimes propres et saines. Ce billet est le 3è d’une série consacrée à l’hygiène du corps.

Lire aussi: Tu pues mon amour, tu tues notre amour!

L’hygiène intime correspond aux soins apportés quotidiennement aux parties intimes en vue d’assurer leur propreté et d’éviter les infections.

Quelques notions

Le vagin est colonisé à l’état normal par de ‘’bonnes bactéries’’ (flore de Doderlein). Ces bactéries assurent au vagin des conditions adéquates (pH acide) empêchant des bactéries provenant de l’extérieur de le coloniser et d’entraîner des infections, sources d’inconfort pour la femme. Ainsi en assurant son hygiène intime, la femme doit veiller à ne pas détruire cette flore saprophyte du vagin.

5 règles d’or pour assurer son hygiène intime ?

vag

  1. Se laver impérativement les mains avec du savon avant de procéder à sa toilette intime
  2. Faire sa toilette deux fois par jour au maximum. Ne pas tomber dans l’excès qui ne fera que nuire à votre santé.
  3. Utiliser juste de l’eau potable
  4. S’essuyer après les selles d’avant en arrière pour ne pas souiller le vagin avec les bactéries issues de l’anus.
  5. Lors des règles, changer ses serviettes hygiéniques au minimum toutes les 6h et éviter les rapports sexuels.
  6. Lors des rapports sexuels, les mains et parties génitales du partenaire doivent être propres.

vagina-massage-dave-anderson-2

4 gestes à ne plus faire …

 

  1. Ne jamais procéder aux douches vaginales. Même à l’eau simple. Car elles déséquilibrent la flore vaginale et favorisent les infections à répétition.
  2. Ne pas utiliser de savon pour pratiquer la toilette intime, ni des parfums ou des déodorants.
  3. Eviter le port des pantalons serrés, des collants et des sous-vêtements synthétiques car ils favorisent la transpiration et la macération et donc favorisent les mycoses vaginales (pertes blanches). Toujours préférer les sous vêtements en coton.
  4. Éviter de s’asseoir directement sur la lunette des toilettes publiques.

900px-Wash-Your-Vagina-Step-6-Version-2

La règle ultime de l’hygiène intime de la femme est ‘’il ne faut pas en faire trop, ni pas assez’’. En suivant ces quelques conseils simples, vous serez en mesure d’apporter à votre intimité des soins de qualité et ne pas être sujette à de fréquentes infections.

En cas de troubles quelconques, démangeaisons, brûlures, plaies, pertes malodorantes, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou à nous contacter.